Les principes de l'apprentissage

  • Aide
  • Recherche
  • RSS
  • Google +
  • Facebook
  • Twitter
Centre de formation des apprentis (CFA)

Contacts

DIRECTION DU CFA

8 Allée des Platanes

64100 BAYONNE

cfa.uppa@univ-pau.fr

Tél : 05 59 57 42 23

Fax : 05 59 57 41 71

 

 

SECRETARIAT DU CFA

8 Allée des Platanes

64100 BAYONNE

08h30-12h30

cfa.uppa@univ-pau.fr (cfa.uppa @ univ-pau.fr)

Tél : 05 59 57 42 33

Fax : 05 59 57 41 71

PDF
Vous êtes ici :

Les grands principes de l’apprentissageà l'université de Pau et des Pays de l'Adour

L'apprentissage à l’Université est une voie de formation particulière qui permet d’acquérir une compétence professionnelle tout en préparant un diplôme (enregistré au "Répertoire national des certifications professionnelles").

Elle est toujours organisée de façon duale :

  • des études universitaires (sanctionnées par un diplôme) en même temps qu’un emploi (rémunéré par un salaire).
  • des périodes alternées de cours à l’Université (enseignements généraux) et de travail en entreprise (acquisition de compétences pratiques).


Dans tous les cas, l’apprenti est un salarié en formation (et non un étudiant en stage), qui a obligatoirement signé un contrat d’apprentissage avec un employeur.

Pour devenir apprenti, il faut avoir plus de 16 ans, mais moins de 26 ans au début du contrat d'apprentissage, et être reconnu apte à l'exercice du métier lors d’une visite médicale obligatoire avant l’embauche.

 

Sous certaines conditions, des dérogations peuvent être accordées pour entrer en apprentissage au-delà de 26 ans.

Conditions d'obtention de dérogations :

  • pour les jeunes de plus de 25 ans lorsque le contrat fait suite à un précédent contrat d'apprentissage et qu'il permet de préparer un diplôme de niveau supérieur au diplôme précédemment obtenu ;
  • pour les jeunes de plus de 25 ans dont le contrat d'apprentissage a été rompu pour un motif indépendant de leur volonté ou à la suite d'une incapacité physique temporaire de l'apprenti(e) ;
  • pour les travailleurs handicapés reconnus par la CDAPH (anciennement Cotorep) dont l'âge maximal ne peut dépasser 30 ans;
  • pour les personnes ayant un projet de création ou de reprise d'entreprise, si la réalisation du projet est subordonnée à l'obtention d'un diplôme ou d'un titre sanctionnant la formation poursuivie.